Du thé maison : c’est possible

Originaire d’Asie, le théier est un arbuste légendaire précieux et lointain mais qui n’est pourtant pas si inaccessible ! A l’heure du « fait maison » découvrez comment cultiver vous-même cet arbuste millénaire afin de déguster votre propre thé !

thé maison, cultiver votre théier

Plantez votre théier !

Tout d’abord, nous vous conseillons d’acheter une bouture de théier à un pépiniériste spécialisé en camélias.

Ensuite, le plus adapté est de planter la bouture à l’air libre. Cependant, si vous ne disposez pas de jardin ni de balcon, le théier peut grandir dans un grand pot proche d’une fenêtre. Même s’il n’est pas recommandé de placer le théier en plein soleil, ce dernier a besoin de beaucoup de luminosité. Il faudra donc lui trouver une place de choix afin qu’il puisse profiter de la lumière du jour.

Par ailleurs, le théier aiment les sols acides. Il est préconisé de le planter dans de la terre de bruyère pour créer un environnement idéal. De plus, afin de drainer parfaitement le sol, tapisser le fond du pot avec de petits cailloux.

thé maison, cultiver votre théier

Entretenir son théier au quotidien

Même s’ils résistent à des températures négatives, les théiers se développeront bien mieux dans des lieux où les températures sont de 20°C environ. Ces températures se rapprochent en effet de celles des jardins asiatiques où grandissent les meilleurs thés. C’est pourquoi nous vous recommandons de protéger votre théier en hiver si vous le placez en extérieur.

Pour le préserver du froid hivernal, vous pouvez le rentrer dans un endroit frais ou même à l’intérieur, par exemple dans une véranda.

Afin que le théier puisse se développer parfaitement, la terre doit toujours être souple. Pour cela, en hiver, nous vous conseillons de l’arroser dès que la terre devient sèche en surface. En été, nous vous recommandons, de faire en sorte que la terre soit toujours humide, sans le gorger d’eau. Le théier aime l’eau, mais veillez tout de même à éviter l’eau trop calcaire.

thé maison, cultiver votre théier

Comment faire son propre thé ?

Même si un théier ne vous offrira que peu de tasses de thé, vous pouvez tout de même, utiliser les bourgeons et les feuilles de ce dernier pour réaliser votre propre thé.

Tout d’abord, afin de préparer un bon thé voici nos recommandations :

Cueillir uniquement les longs bourgeons et d’éviter les bourgeons courts qui n’ont que très peu de goût. Vous pouvez aussi récolter les deux feuilles associées au bourgeon cueilli. Cependant, évitez d’en récolter plus car les vertus et le goût seront dissipés.

Ensuite, afin d’obtenir un thé blanc prêt à infuser, vous devez laisser votre récolte se flétrir pendant 24 à 48h. Pour se faire étaler le thé sur une natte. Ensuite, nous vous conseillons de passer au four vos jeunes pousses à environ 100°C pendant 20 minutes.

Maintenant, il ne vous reste qu’à infuser et à déguster votre propre thé !

Vous aimerez aussi...