fbpx
Sélectionner une page

Si les rapports de soumission domination vous tentent et que vous souhaitez joindre la douleur à l’agréable, découvrez notre mode d’emploi spécial initiation au BDSM.

Bien commencer son initiation au BDSM

Avant de vous lancer dans l’univers BDSM, il faut vous poser quelques questions afin de comprendre ce qui vous pousse vers cet univers. En effet, le BDSM ne convient pas à tout le monde, même si chacun peut y trouver son plaisir. Oui l’univers BDSM est vaste et propose une grande diversité de pratiques.

Donc avant de commencer, il faut d’abord déterminer si vous aimez dominer ou si vous préférez être soumis. Il n’est pas impossible d’aimer les deux, mais un des aspects ressort toujours plus qu’un autre.

Aimer dominer c’est entre autres :

  • Ne pas aimer recevoir des ordres (on ne parle pas ici d’adolescents réactionnaires)
  • Apprécier donner des ordres et qu’ils soient exécutés
  • Ne pas devoir se justifier
  • Avoir un partenaire qui donne un peu de fil à retordre
  • Ne pas avoir peur d’infliger de la douleur
  • Savoir écouter l’autre
  • Reconnaître les efforts et attentions de l’autre
  • Être pédagogue

Aimer être dominé c’est :

  • Ne pas chercher à avoir le dernier mot
  • Exécuter simplement des ordres
  • Chercher à satisfaire son partenaire et prendre plaisir à le faire
  • Se donner entièrement à l’autre sans compter
  • S’oublier dans le partage
  • Reconnaître que l’on aime être soumis
  • Ne pas se sentir vexer quand on reçoit une correction
Débutez dans le BDSM

Débutez votre initiation au BDSM en déterminant votre profil

Déterminer son profil est une chose, mais l’accepter pleinement en est une autre ! Le lâcher prise au lit est important dans le processus d’acceptation. Même si le BDSM ne peut s’appliquer que lors de séances, les individus doivent complètement intégrer leur profil comme une façon d’être.

Par exemple, une soumise accepte et n’a pas honte de dire qu’elle se donne entièrement à son partenaire. Elle sait qu’elle prendra plaisir ainsi et l’accepte malgré les idées reçues de la société.

La pratique du BDSM ne pourra donc commencer qu’à partir du moment où le profil et déterminé et complètement accepté.

Pratiquez d’abord en couple

L’initiation au BDSM en couple est ce qu’il existe de mieux car vous vous sentirez en sécurité avec votre partenaire. En effet, un débutant risque de ne pas comprendre les attentes d’une personne confirmée dans le BDSM. En revanche, dans un couple, la confiance est de mise, elle permettra donc d’éviter beaucoup de frustration et d’incompréhension.

Cependant, notez qu’il est aussi possible de commencer par un partenaire plus expérimenté à condition qu’il sache être à votre écoute et comprenne vos attentes.

initiation au bdsm

Qu’est-ce que le BDSM ?

Le BDSM est un univers qui intrigue, fascine et excite certains !

Cet univers comprend une large variété de pratiques, allant de la servitude à la fessée érotique, en passant par le bondage voire l’électrostimulation. Beaucoup de gens souhaitent s’initier au BDSM, notre Ebook vous accompagnera dans vos premiers pas du BDSM.

Plus d’une centaine de photos de scènes BDSM et de lingerie BDSM donneront les règles et codes de cet univers !

La communication pour bien débuter son initiation au BDSM

La communication doit être au centre de votre relation pour déterminer vos limites et vos safewords. Ces mots d’arrêt sont là pour assurer la confiance entre vous et assurent le respect de votre intégrité.

En effet, il est important d’arrêter un jeu si celui-ci est ressenti comme du sadisme par l’un des partenaires.

Il est parfois difficile d’établir une dimension “hiérarchique” Dominant – Dominé dans un couple, surtout si vous vous voyez comme égale. C’est pourquoi il est préférable de travailler cette étape psychologique avant d’entamer votre initiation au BDSM.

Une fois cette hiérarchie établie durablement où la soumise prend plaisir à servir les désirs de son Maître et qu’il aime ça et ne se sent pas redevable, alors les jeux BDSM peuvent commencer.

Quelques idées pour commercer le BDSM à deux

Commencez simplement ! Pour commencer, utilisez des menottes. Celles-ci permettront au Dominant d’apprécier le degré d’acceptation de soumission de son partenaire.

C’est un bon point de départ. La soumise ne peut plus se servir de ses mains, ce qui peut aussi être un problème pour le Dominant.

 

Vous pouvez aussi choisir d’acheter un kit d’initiation au BDSM qui comprendra plusieurs accessoires pour vous accompagner dans votre découverte de ces nouveaux plaisirs. La créativité relève du Maître, à lui de savoir imposer ses désirs tout en ayant conscience des limites.

 

Le collier de soumission peut aussi être un accessoire pour débuter. Il peut aussi être porté en permanence pour que la soumise souligne l’appartenance à son Maître. Il est d’abord un accessoire sur lequel on accroche une laisse ou autre accessoires.

Le port d’un collier est une étape décisive dans l’acceptation de la soumission. Il est souvent un moment important dans les relations BDSM. L’essayer peut être déjà un point de départ pour comprendre son degré de soumission.

 

Enfin, le bâillon peut être un accessoire intéressant pour le dominant débutant. Il l’aidera à imposer sa domination et ses directives à sa soumise en lui empêchant de parler.

Cependant, un bâillon boule peut être douloureux pour la bouche d’une débutante et entrave la respiration. La soumise peut prendre peur. Utilisez un bâillon uniquement si les deux partenaires sont d’accord.

Nos recommandations pour débuter votre initiation au BDSM

Il est inutile d’acheter un kit BDSM intermédiaire ou expérimenté dès le départ. Ils ne seront pas tous acceptés ou appréciés par les 2 partenaires. Nous vous conseillons de vous renseigner et de discuter sur l’accessoire avant. De plus chaque sextoys ou accessoires demande du temps avant d’être accepté et objet provocateur de plaisir.

 

Découvrez ce kit BDSM pour débutants qui vous permettra de découvrir l’univers BDSM dans les meilleures conditions !