fbpx
Sélectionner une page

Être à l’aise au lit, surmonter sa timidité, prendre des initiatives, guider l’autre… Tout ça, ça s’apprend ! Nous vous donnons les clés pour se décoincer au lit.
Là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir et en ce qui concerne le sexe, cela rend cette activité tout de suite moins attrayante.

Comment se décoincer au lit et prendre des initiatives ?

Autant personne ne devrait s’obliger à faire quelque chose dont il n’a pas envie, autant, il est dommage de ne pas oser faire ce qui vous attire !
Nous nous adressons à celles et ceux qui ressentent parfois un blocage dans les rapports sexuels et qui aimeraient oser davantage et gagner en lâcher-prise.
Bref si vous avez le sentiment que vous voudrez bien, mais que vous ne pouvez pas, voici quelques pistes pour vous libérer du cul.

se décoincer au lit

Donner du love à son corps !

La timidité au lit est l’une des formes variables et chatoyantes du jugement de l’autre, notamment sur son physique.
Oui, parce que vous avez dû le remarquer, pour faire l’amour, il faut en général se déshabiller devant quelqu’un d’autre et c’est à ce moment-là que ressurgissent les complexes.
Vouloir cacher son corps en faisant l’amour, c’est comme offrir un cadeau à quelqu’un, mais lui interdire de déchirer le papier cadeau. Accepter son corps ne se fait pas du jour au lendemain ! Vous pouvez dans un premier temps tamiser la lumière, éclairer la pièce à la bougie, vous plongez carrément dans le noir.

Cependant, pour se décoincer au lit, aimer votre corps et renforcer votre connexion à lui, paraît incontournable.
Pour lui donner de l’amour, vous pouvez faire des activités comme le yoga, la danse. Le théâtre ou des choses qui feront plaisir à votre corps tel qu’une meilleure hygiène de vie, des massages, de la masturbation.
Identifier les points forts de votre corps de façon à les mettre en valeur. En d’autres termes, ne dépenser d’énergie à essayer de les cacher.

Apprendre à s’écouter pour se décoincer au lit

Une fois à l’aise quant à votre apparence, il faut apprendre à faire confiance à ses envies. Ne laissez pas votre mental s’empêtrer dans des représentations dégradantes du sexe.

Les femmes hétéros ont particulièrement la pression là-dessus. En effet, il est ancré dans les mentalités que les hommes jouent un rôle actif et les femmes un rôle passif.
En se basant sur des clichés et des règles supposées, on en oublie qu’il n’y a pas de normalité en matière de sexualité. Il n’y a donc pas d’anormalité non plus.
Plutôt que de se juger, souvent sévèrement, il est possible d’apprendre à mieux se connaître et à se faire davantage confiance. Rien n’est bizarre tant que c’est ce qui vous plaît et vous excite et que tout le monde est consentant. Vous pouvez donc faire confiance à vos désirs et apprendre à les écouter.
La timidité et la gêne peuvent aussi surgir parce que vous vous retrouvez de manière précipitée dans une situation.
N’hésitez pas à prendre votre temps ! Allez à votre rythme et à demander à ralentir si les choses vont trop vite pour vous.

se décoincer au lit

La confiance de votre partenaire

Avoir confiance en son partenaire est très important pour… Surtout, pour être en confiance.
Vous serez fatalement plus à l’aise avec quelqu’un dont vous ne redoutez pas les jugements et les remarques.
Gardez aussi en tête que la personne avec qui vous couchez est là parce que vous lui plaisez. Si vous avez besoin d’être rassurée, tu peux lui demander un petit shoot de confiance.

Pour résumer, vous ne pouvez pas attendre de votre partenaire qu’il vous réconcilie avec votre physique ou vos fantasmes.
C’est à vous de faire le taf.

Parler avant de se lancer

Les non-dits peuvent vite se transformer en gêne dans le feu de l’action.
Parler de ses préférences à son partenaire peut être considéré comme un préliminaire verbal. Cela peut être excitant.
Beaucoup de femmes passent une grande partie de leurs vies sexuelles à attendre celui qui devinerait ce qu’elles aiment. En effet, bien souvent ellles l’ignoraient elles-mêmes.

La principale erreur vient de cette illusion ! Illusion qui laisse croire qu’il existerait des âmes sœurs qui n’auraient pas besoin de se parler pour se comprendre. Il n’y aurait rien à dire, et rien non plus à écouter d’ailleurs !
C’est une bonne excuse pour ne pas se lancer. De plus, éviter de se pencher sur vos propres préférences et faire la seule chose à faire pour être comprise : parler.
Il n’y a pas que la communication, qu’elle soit verbale ou non, qui peut permettre de se comprendre.

Les moments de câlins sont parfaits pour parler de sexe.

En conclusion, quand les choses sont dites, elles ne tournent plus en rond dans votre tête et votre esprit est libre pour kiffer.
Prendre le temps de se câliner est d’ailleurs un excellent moyen de faire grandir votre confiance, d’appréhender le corps de l’autre, s’habituer à être touché•e par lui ou elle, et de créer une connexion entre vous.